Vous êtes ici : Les dossiers d'économiquement.fr > Entreprise > Quelle différence entre le chiffre d’affaires et le bénéfice d'une entreprise ?

Quelle différence entre le chiffre d’affaires et le bénéfice d'une entreprise ?

Quelle différence entre le chiffre d’affaires et le bénéfice d'une entreprise ?

L’entreprise dispose de différents indicateurs pour suivre son activité et, plus généralement, évaluer sa santé économique et financière. Le chiffre d’affaires et le bénéfice font partie de ces outils indispensables à tout chef d’entreprise. Le chiffre d’affaires donne des indications sur le niveau d’activité d’une entreprise, et le bénéfice traduit les gains qu’elle réalise en vendant ses marchandises ou ses prestations.

Le chiffre d’affaires d’une entreprise traduit son niveau d’activité

Le chiffre d’affaires (CA) d’une entreprise reflète le volume d’activité d’une entreprise. Cet indicateur comptable traduit en effet les ventes de biens ou de services d’une entreprise, sans prendre en compte les stocks ou les invendus de produits par exemple. Autrement dit, il s’agit de la somme des montants des ventes des marchandises ou des prestations réalisées par une entreprise.

Le chiffre d’affaires est calculé sur une période donnée, généralement pour un exercice comptable, c’est-à-dire pour une durée de 12 mois. Mais il est aussi possible de déterminer son chiffre d’affaires tous les mois, ou tous les trimestres, par exemple. Une bonne manière de suivre l’évolution du niveau d’activité de son entreprise, c’est-à-dire ses performances.

Pour son calcul, le chiffre d’affaires prend en compte les prix de vente exacts (avec des rabais éventuels) des biens ou services au cours de la période déterminée par l’entreprise.

La formule qui permet de calculer le chiffre d’affaires est :

prix de vente x quantités vendues

Pour appréhender le chiffre d’affaires, une entreprise considère le plus couramment ses prix de vente sans la TVA. Le chiffre d’affaires est alors exprimé hors taxe.

L’une des principales utilités du chiffre d’affaires est également de pouvoir comparer les performances d’entreprises qui évoluent dans le même secteur d’activité, et donc de connaître ses parts de marché.

En matière comptable, pour une entreprise, connaître son chiffre d’affaires lui permet aussi de maîtriser la gestion de sa trésorerie car cet indicateur donne la possibilité de suivre précisément les encaissements qu’elle réalise. Une information indispensable pour anticiper un éventuel manque de trésorerie à venir.

Le chiffre d’affaires d’une entreprise peut également être calculé de manière prévisionnelle pour notamment fixer les prix de vente de ses produits ou services ou encore pour alimenter un business plan dans le cadre d’une création d’entreprise par exemple.

Le bénéfice d’une entreprise représente les gains qu’elle réalise

À la différence du chiffre d’affaires, le bénéfice d’une entreprise ne donne pas une photographie du niveau de ses ventes, et donc de son activité réelle, mais il permet de constater les gains qu’elle a réalisés.

Le bénéfice représente donc le montant des recettes d’une entreprise auxquelles on retranche les charges dites déductibles (achat de matières premières ou de marchandises, frais de déplacement, de fournitures de bureau, de téléphone, de publicité, etc.).

En comptabilité, la notion de bénéfice, parfois appelée profit, est le plus souvent remplacée par un autre indicateur portant un autre nom, le « résultat net » de l’entreprise. On parle alors de résultat bénéficiaire (résultat positif) ou déficitaire (résultat négatif) selon si la formule de calcul du bénéfice (produits – charges déductibles) donne un montant positif ou négatif. Le bénéfice peut être constaté avant ou après impôts.

Le bénéfice peut être calculé pour l’ensemble des activités d’une entreprise, ou seulement l’une d’entre elles. C’est normalement la durée d’un exercice comptable (12 mois) qui est retenue pour calculer le bénéfice d’une entreprise.

Si une entreprise réalise un bénéfice, elle dispose de plusieurs solutions pour le répartir : elle peut l’affecter à la rémunération de ses associés ou actionnaires selon le régime juridique de l’entreprise, ou placer son bénéfice en réserve pour assurer son financement.

Le calcul du bénéfice d’une entreprise permet principalement d’évaluer la rentabilité d’une entreprise, c’est-à-dire sa bonne santé économique et financière.

Le bénéfice est aussi un indicateur obligatoire à produire (le compte de résultat) au moment de la clôture d’un exercice comptable annuel. Comme le chiffre d’affaires, le bénéfice peut être appréhendé de manière prévisionnelle. En effet, un compte de résultat prévisionnel est nécessaire dans le cadre de la création d’une entreprise, par exemple.

Ce document comptable est également demandé par d’éventuels acquéreurs en cas de vente de d’une entreprise.

 
 

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Poster un commentaire

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : mmwttQ

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Autres dossiers