Vous êtes ici : Les dossiers d'économiquement.fr > Economie > Produit Intérieur Brut (PIB) : définition

Produit Intérieur Brut (PIB) : définition

Produit Intérieur Brut (PIB) : définition

Le Produit Intérieur Brut (BIP) est un indicateur national qui permet de mesurer l’activité économique d’un pays. Il prend en compte les richesses produites par le système productif marchand et non marchand. La mesure du PIB, et surtout de sa variation dans le temps, donne une indication sur le niveau de croissance d’un pays et permet des comparaisons internationales. Toutefois, de plus en plus de voix s’élèvent pour critiquer le PIB qui laisserait de côté des indicateurs importants, capables de mieux connaître la situation, notamment sociale, d’un pays.

Le Produit Intérieur Brut : un indicateur de la richesse créée par un pays

Le Produit Intérieur Brut (PIB) est un indicateur économique qui permet de mesurer les richesses produites par un pays, en moyenne. Autrement dit, le PIB comptabilise la valeur de tous les biens et services produits dans un pays et une année donnés. Les acteurs économiques considérés pour le calcul du PIB sont ceux qui ont une activité de production dans un pays donné, quel que soit leur nationalité d’origine.

Le PIB est plus précisément un « agrégat », terme utilisé en comptabilité nationale pour désigner une grandeur caractéristique de l’activité économique d’un pays, car, pour donner une mesure de l’activité économique, il prend en compte d’autres indicateurs, en particulier la valeur ajoutée brute créée par chaque acteur économique d’un pays.

La valeur ajoutée désigne la différence, au cours d’une période donnée, entre la valeur finale de la production et la valeur des biens qui ont été consommés pour leur production, comme les matières premières par exemple.

Ainsi, le PIB correspond « à la somme des valeurs ajoutées brutes nouvellement créées par les unités productrices résidentes une année donnée, évaluées au prix du marché », comme l’indique l’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee). La somme des valeurs ajoutées correspond donc à la valeur de la production de biens et de services par des agents économiques à l’intérieur d’un pays.

On distingue le PIB marchand, qui mesure la richesse dégagée par les biens et services produits par les entreprises, et le PIB non marchand qui, lui, considère les services fournis par les administrations publiques et privées à titre gratuit ou quasi gratuit.

Trois approches différentes pour calculer le PIB

Le PIB peut être mesuré d’abord selon une approche « production ». Dans ce cas, les éléments pris en compte pour son calcul sont « la production totale au prix de base diminuée des consommations intermédiaires au prix d'acquisition augmentée des impôts sur les produits (TVA comprise) et diminuée des subventions sur les produits », comme le précise l’Insee.

Le PIB peut aussi s’intéresser à une approche dite « demande ». Il mesure alors « la dépense de consommation finale et de formation brute de capital, augmentée des exportations, et diminuée des importations ».

Enfin, le PIB peut être calculé selon une approche « revenu », soit en considérant la somme de « la rémunération des salariés, l’excédent d'exploitation et le revenu mixte, les impôts sur la production et les importations nets des subventions ».

À quoi sert le Produit Intérieur Brut (PIB) ?

Mesurer le Produit Intérieur Brut (PIB) d’un pays a principalement un sens si l’on calcule sa variation (hors effet des prix) sur une durée donnée, le plus souvent d’une année à l’autre. En effet, la variation du PIB donne la possibilité de mesurer le taux de croissance économique d’un pays. Une évolution négative du PIB indique qu’un pays connaît une décroissance.

Le PIB est également utile pour comparer les richesses produites par le système productif d’un pays à celles d’autres pays dans le monde car il s’agit d’un indicateur économique standard, c’est-à-dire calculé de la même manière au niveau international. Ainsi, par exemple, tous les pays membres de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), au nombre de 37, utilise les mêmes normes du Système de Comptabilité Nationale de 2008 (SCN 2008) pour calculer leur PIB.

Le PIB sert également à mesurer le niveau de vie de la population quand il est calculé par habitant.

Ce que ne prend pas en compte le Produit Intérieur Brut (PIB)

Si le Produit Intérieur Brut (PIB) mesure la richesse d’un pays à travers son système productif, cet indicateur est aussi critiqué car il ne prend pas en compte notamment la réalité de l’activité économique et de ses conséquences pour mesurer la santé d’un État.

En effet, le PIB ne considère pas, par exemple, les effets négatifs de l’activité économique sur la pollution de l’environnement. En résumé, il ne prend pas en compte la question du développement durable.

Le PIB n’intègre pas non plus toutes les activités domestiques non prises en compte dans la richesse d’un pays car elles ne sont pas rémunérées, comme par exemple le fait d’aider un proche dépendant, le bénévolat, les services rendus gratuitement comme le jardinage, le bricolage, etc. Le travail non déclaré, dit « au noir », n’est pas non plus comptabilisé dans le PIB.

Le PIB ne mesure pas également le bien-être et le développement humain des habitants, des indicateurs qui ne sont pas forcément en lien avec le niveau de richesse d’un pays, comme le prouve le niveau des inégalités sociales même dans un pays où l’activité économique est forte. C’est pourquoi le Programme des nations unies pour le développement (PNUD) a créé un autre indicateur pour mesurer ces variables, l’Indice de développement humain (IDH).

 
 

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Poster un commentaire

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : aiMCD4

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Autres dossiers

  • À quoi sert la BCE (Banque Centrale Européenne) ? À quoi sert la BCE (Banque Centrale Européenne) ? La Banque centrale européenne (BCE) est l’organisme qui définit et met en œuvre la politique monétaire de la zone euro. Sa principale mission est de maintenir la stabilité des prix au sein de...
  • Qu'est-ce qu'une banque ? Quelles obligations ? Qu'est-ce qu'une banque ? Quelles obligations ? Elles font partie intégrante de notre quotidien, et pourtant, que sait-on réellement des banques ? Ces établissements financiers au vaste champ de services en matière financière sont en train de...