Vous êtes ici : Les dossiers d'économiquement.fr > Finance > Comment évaluer sa capacité d’emprunt ?

Comment évaluer sa capacité d’emprunt ?

Comment évaluer sa capacité d’emprunt ?

Vous avez un projet immobilier mais vous ne savez pas combien vous pouvez emprunter ? Votre capacité d’emprunt a besoin d’être évaluée et voici comment procéder.

La capacité d’emprunt : base du financement

La capacité d’emprunt est tout simplement le résultat d’un calcul impliquant les revenus et les charges d’un foyer. Il faut savoir qu’en France, les hautes autorités financières recommandent aux emprunteurs de ne pas dépasser le seuil de 33% de mensualités de crédits sur leurs revenus. Au-delà d’un endettement de 33%, elles considèrent que l’emprunteur est en situation de surendettement et va rencontrer de sérieuses difficultés à rembourser ses dettes. Par ailleurs, les banques et autres organismes de crédit ont pour obligation de veiller à ce que le taux d’endettement soit convenable aux exigences, autrement ils peuvent être tenus pour responsables. Il est donc essentiel de savoir combien on peut emprunter avant de se lancer dans des démarches de prêts immobiliers.

Calculer la capacité d’emprunt et le reste à vivre

Le reste à vivre correspond à la somme d’argent restante après déduction des charges récurrentes sur les finances du foyer, c’est l’argent qui reste pour manger, s’habiller et réaliser des sorties. Pour établir ce calcul du reste à vivre, il ne faut que quelques informations financières de base de l’emprunteur, à savoir les revenus du foyer et les charges récurrentes (exemple : électricité, loyer, gaz, mensualités de crédit). Les dépenses liées à l’alimentation, aux loisirs et à l’habillement ne sont généralement pas prises en comptes dans ce calcul financier. Un emprunteur ayant 2000 euros de revenus, 200 euros de mensualités et600 euros de charges récurrentes se retrouve avec un reste à vivre de 1200 euros. Son taux d’endettement est de 10%, il a donc la possibilité d’ajouter une mensualité de prêt immobilier jusque la limite des 33%.

S’endetter est un engagement

Il est important de préciser aux emprunteurs que l’endettement est naturel en France pour devenir propriétaire ou acheter un véhicule, c’est le fruit d’un système économique basé sur l’emprunt et la production de crédit. Simplement, le recours à l’emprunt ne doit pas être abusif car chaque dette est un engagement, c’est-à-dire que toutes les sommes empruntées doivent être remboursées, d’autant qu’un contrat est systématiquement signé entre les parties pour rappeler ces exigences. Il est donc fortement recommandé de toujours vérifier avant un emprunt si la capacité d’endettement est suffisante, auquel cas il convient de reporter le projet ou de trouver une solution pour réajuster ses finances personnelles.

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Poster un commentaire

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : jNersp

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Autres dossiers

  • Le leasing automobile en occasion, est-ce intéressant ? Le leasing automobile en occasion, est-ce intéressant ? "Véhicule d’occasion" sont des termes qui peuvent effrayer un acheteur. Lui viennent tout de suite en tête des moteurs qui refusent de démarrer, un pot d’échappement qui crache de la fumée...
  • PER individuel : 4 erreurs à ne pas faire ! PER individuel : 4 erreurs à ne pas faire ! Le Plan d'épargne retraite (PER) individuel est un produit d'épargne qui a été institué par la loi du 22 mai 2019 relative à la croissance et la transformation des entreprises, aussi appelée...