Vous êtes ici : Les dossiers d'économiquement.fr > Finance > Placement financier : quels produits accessibles aux particuliers ?

Placement financier : quels produits accessibles aux particuliers ?

Placement financier : quels produits accessibles aux particuliers ?

Les particuliers qui veulent placer leur épargne et en retirer un rendement financier n’ont que l’embarras du choix tant les offres sont multiples. Mais pour choisir le placement réellement adapté à ses besoins et à ses objectifs, il est nécessaire de bien s’interroger au préalable sur ses projets futurs et les résultats attendus. La durée pendant laquelle un particulier souhaite placer son argent, les risques encourus, ou encore les frais engendrés par certains placements financiers sont aussi des éléments importants à prendre en compte. Tour d’horizon des principaux produits accessibles aux particuliers en matière de placement.

Les livrets d’épargne

Les livrets d’épargne sont certainement les placements financiers les plus connus et les préférés des Français. Il en existe plusieurs catégories.

Le « livret A », qui est proposé par tous les établissements bancaires, en fait partie. Il s’agit d’un compte épargne rémunéré dont le taux d’intérêt est fixé 2 fois par an par l’État. Il se situe aux alentours de 0,50 %. L’argent placé sur ce type de livret est disponible à tout moment et n’occasionne aucun frais. Les intérêts versés sont exonérés d'impôt sur le revenu et des prélèvements sociaux.

On trouve aussi le « livret de développement durable et solidaire (LDDS) », auparavant appelé « Codevi ». Également proposé par toutes les banques, ce compte d’épargne est rémunéré et les fonds placés sont disponibles n’importe quand. Comme le livret A, le taux d’intérêt est environ de 0,50 % et les intérêts ne sont pas soumis à l’impôt sur le revenu et aux prélèvements sociaux.

Le « livret d'épargne populaire (LEP) » est un autre produit d’épargne de la même catégorie, mais il est réservé aux personnes aux revenus modestes. À condition que son solde reste positif, il est possible de retirer l’argent placé sur un LEP à tout moment. Son taux d’intérêt annuel est de 1 % et la fiscalité est la même que pour les précédents livrets d’épargne.

Enfin, il existe également à l’attention des 12-25 ans le « livret jeune », un produit d’épargne plafonné à 1 600 euros et dont le taux d’intérêt se situe aux alentours de 0,50 %.

Le compte et le plan d’épargne logement

Il est possible de placer son argent dans certains produits dont l’objectif est un projet immobilier (achat ou travaux).

Le « compte épargne logement (CEL) » figure parmi ces produits accessibles aux particuliers en matière de placement. L’épargne accumulée au taux de 0,25 %, et disponible, permet, sous conditions, d'obtenir un prêt immobilier ou un prêt pour effectuer des travaux, et une prime de l’État. Les intérêts sont soumis à l'impôt sur le revenu et aux prélèvements sociaux.

Le « plan d’épargne logement (PEL) » est assez semblable au CEL. Il est néanmoins plafonné à une épargne de 61 200 euros, sa durée est d’au minimum 4 ans, son taux d’intérêt est de 1 % et les retraits ne sont pas possibles.

Le plan d’épargne salariale

En matière de placement financier, un particulier peut aussi bénéficier d’une épargne salariale, c’est-à-dire un système d’épargne collectif mis en place au sein de certaines entreprises. Les primes versées pour constituer l’épargne sont issues de l’intéressement (performance de l’entreprise) et de la participation (quote-part de ses bénéfices).

Le « plan d’épargne entreprise (PEE) » est le principal produit disponible dans cette catégorie de placement financier. Il permet à l’épargnant, salarié d’une l’entreprise, de se constituer un portefeuille de valeurs mobilières (actions, obligations, etc.).

Le plan d’épargne retraite

Certains placements financiers sont destinés à économiser de l’argent pendant sa vie active pour bénéficier, une fois à la retraite, d’un capital ou d’une rente.

Le « plan d'épargne retraite (PER) » est le produit financier de cette catégorie de placement. Il donne lieu à l'ouverture d'un compte titres ou à l'adhésion à un contrat d'assurance de groupe, des produits plus ou moins risqués selon la date prévue de départ à la retraite de l’épargnant. Le PER permet de bénéficier de certains avantages fiscaux sur les versements réalisés.

Un PER peut être ouvert individuellement par un particulier ou proposé de manière collective par l’entreprise qui l’emploie.

L’assurance vie

L’assurance vie est un produit également très utilisé par les particuliers qui souhaitent placer leur argent. Il s’agit d’un placement de moyen ou long terme, et qui peut être plus ou moins risqué selon sa forme (épargne investie en « fonds en euros » ou dans des « unités de compte »).

Les produits d’assurance vie sont proposés par les banques, mais aussi les assureurs, les mutuelles, ou encore les courtiers.

L’un des principaux avantages de placer son argent dans une assurance vie est de pouvoir bénéficier d’une fiscalité avantageuse, notamment en matière de succession.

Les actions et obligations cotées en Bourse

Les particuliers qui ne souhaitent pas placer leur argent dans des produits d’épargne dits classiques ont la possibilité de se tourner vers des placements financiers plus risqués, mais qui peuvent aussi rapporter davantage.

Il est ainsi possible d’acquérir des actions (parts du capital d’une entreprise) ou des obligations (parts d’un emprunt d’une entreprise ou de l’État) proposés par des établissements financiers agréés.

Avec ces produits, il n’y a pas l’assurance de récupérer le capital placé au départ. C’est l’offre et la demande du marché boursier qui définissent leur rendement.

 
 

Partager cette page sur les réseaux sociaux

Poster un commentaire

Prénom ou pseudo

E-mail

Texte

Code de sécurité à copier/coller : RXdsC5

Recevoir une notification par e-mail lorsqu'une réponse est postée

Autres dossiers

  • Qu’appelle-t-on les niches fiscales en France ? Qu’appelle-t-on les niches fiscales en France ? On désigne par le terme de « niches fiscales » des dispositifs mis en place par l’État qui permettent de payer moins d’impôts en toute légalité. La France dispose de près de 500 niches...
  • Comment évaluer sa capacité d’emprunt ? Comment évaluer sa capacité d’emprunt ? Vous avez un projet immobilier mais vous ne savez pas combien vous pouvez emprunter ? Votre capacité d’emprunt a besoin d’être évaluée et voici comment procéder.La capacité d’emprunt :...